Lettre du 20 juin

Asuncion le 20 juin 2015
 Chers correspondants,
On espère que vous allez bien. On voulait vous raconter notre sortie pédagogique dans une petite ville près d’Asuncion (capitale du Paraguay) qui s’appelle Aregua. Là-bas nous sommes allés dans une propriété où nous avons fait diverses activités scientifiques : Etude du circuit de l’eau, identification des arbres et des plantes, rotation des cultures, et enfin compostage. Nous avons également planté des arbres et des plantes.


Circuit de l’eau : L’eau part d’une nappe souterraine (de 98 m de profondeur) et à l’aide d’une pompe, est acheminée dans un château d’eau (d’une capacité de 20 000litres) qui alimente des canalisations. Cela permet l’arrosage des plantations et fournit en eau la maison des propriétaires.
Près de la maison se trouve des bassins de décantation. Ils servent à nettoyer l’eau. Puis cette eau passe par une mare où se trouvent des plantes de dépollution. Enfin l’eau rejoint le lac Ypacaray.
Identification des plantes : On a observé et classé différentes plantes. Des plantes médicinales qui servent à fabriquer des remèdes comme la novalgina (pour les douleurs et la fièvre), la pénicilline (pour fabriquer des antibiotiques) et l’insuline (pour faire baisser le sucre dans le sang). Des plantes aromatiques qui s’utilisent dans la cuisine comme l’origan, la ciboulette, la coriandre etc…. et enfin des plantes médicinales et aromatiques comme l’anis, la citronnelle, la menthe, le romarin…..
La rotation des cultures : Il ne faut pas toujours planter les mêmes graines au même endroit. La plante se nourrit de la terre et ne laisse plus de nutriments pour les autres. On utilise donc diverses variétés comme les plantes tubercules, les légumineuses, les plantes à feuilles, et à fruits. Les tubercules aèrent la terre et les autres peuvent aller plus en profondeur pour piocher leur nourriture.
On a également appris à faire du compostage.

puis l’après-midi nous sommes allés dans la ville d’Aregua pour voir l’ancienne gare où passait autrefois le premier train d’Amérique du sud. De nos jours il n’y a plus de train au Paraguay.

Enfin nous sommes montés vers l’église pour la dessiner (nous avons un projet « peindre à la manière de BURT ») et aussi pour observer le paysage. On vous envoie des photos.
A bientôt
Les copains du Paraguay