lettre du 12 octobre :Sorèze

(actualisé le )

Chers correspondants,

 Notre première sortie de l’année a eu lieu dans un petit village ancien qui s’appelle Sorèze.Pour entrer dans le village , on a dû passer sur un joli petit pont décoré de fleurs suspendues. Les rues étaient étroites et très belles avec des maisons de pierres blanches. Nous avons visité une école d’autrefois et une exposition de tapisseries dans un magnifique bâtiment : l’abbaye-école. Notre guide s’appelait Marie et nous a expliqué comment vivaient les élèves de cet internat très réputé où beaucoup de gens célèbres avaient vécu. Ils portaient des uniformes , des casquettes .

La discipline était très stricte, les maîtres très sévères. Les élèves devaient être obéissants .Ils dormaient dans des petites cellules qui contenaient un lit, une chaise cathédrale ( qui faisait porte-manteau et casier) et un petit pot en faïence pour les toilettes. Le matin, ils se levaient tôt pour aller se laver la figure et les pieds.

Ils prenaient la douche qu’une fois par semaine. Les repas se prenaient dans un grand réfectoire. Le soir ils mangeaient à 18h et se couchaient à 19 h . Les portes des chambres étaient fermées à clé ! Cette école était célèbre pour son éducation mais aussi pour les différentes activités proposées aux élèves : l’équitation , la natation et l’escrime. Les professeurs , très connus, avaient leur portrait ou statue dans la salle des fêtes où de grandes cérémonies étaient organisées pour récompenser les bons élèves.

Le plafond de cette salle est magnifique , décoré de croix occitanes, symbole de notre région, et peint de trois couleurs : le bleu , le blanc et le rouge ,les couleurs de la France. Dans le hall, une belle maquette de l’école était dans une vitrine et il y avait aussi une calèche.

Nous avons fait un atelier de calligraphie . On s’est bien appliqué !!! Puis nous avons pique-niqué et on a joué dans une grande cour.

L’après-midi , nous avons visité une exposition de tapisseries faites à partir de dessins d’ un moine qui adorait la nature  : il prenait son carnet , allait se promener dans la campagne et dessinait les fleurs , les insectes, les oiseaux , les animaux qu’il rencontrait . 

 Les dessins , une fois agrandis, allaient dans un atelier de tissage et servaient de modèle pour les tapisseries. Nous avons vu la tapisserie de l’automne , du printemps , de l’été et une très grande qui s’appelait "les enfants de lumière" qui représentait une mare entourée de plantes et d’oiseaux.

Ensuite, nous avons fabriqué un petit objet d’automne fait d’un marron et on l’a entouré de fils de laine de toutes les couleurs en passant dessus, dessous autour de piques de bois plantés dans le marron. C’était amusant à faire !! Quelle belle journée !!!