Le monstre du tableau

EXPLOITATION DU LIVRE :
« le monstre du tableau »
Mois de mai 2016
*Poésie « A chacun son monstre » inventée à la suite du modèle suivant :

*Pour Thomas, des monstres velus, à doigts crochus
*Pour Laura, des monstres gluants, à grandes dents
*Pour Nicolas, des monstres à écailles, qui sentent l’ail
Et pour quelques-uns d‘entre nous ?


*Pour Loïc, des monstres sous-marins, qui mangent du pain
*Pour Célia, des monstres à quatre bras, qui mangent du chocolat
*Pour Camille, des monstres squelettes, qui mangent des baskets avec une fourchette
*Pour Lou, des monstres à deux têtes, qui mangent des lettres
*Pour Cilia, des monstres poilus, qui font turlututu
*Pour Izia, des monstres à boutons, qui font des moutons
*Pour Eden, des monstres à épines, qui font la cuisine
*pour Yanis, des monstres à plumes, qui font de l’écume


On pourrait encore en inventer…


*Création d’abécédaires personnalisée, à partir des « lettres monstres » : un travail débuté en classe, qui peut se terminer à la maison, en associant à chaque lettre un mot débutant par cette lettre. Cela peut être un objet à découper ou à dessiner ou un prénom connu
Ex : A comme Ananas, comme Arthur, comme Avion…
B comme Bernard, comme Bébé, comme Banane…